En 2003

Dans les années 1990, une rénovation s’impose, mais la vétusté des lieux ne permet pas une extension et un nouvel édifice a dû être construit. La complexité du dossier ne permet le début des travaux qu’en 2003.