Distribution des juvéniles tortues grosse-tête dans l’océan pacifique occidental

Depuis 2006, l’aquarium collabore avec le Honolulu laboratory, SouthwestFisheries Center, National Marine Fisheries Service d’Hawaï, pour étudier les migrations des tortues grosse tête.

C’est ainsi que 2 femelles de tortue grosse tête adulte ont déjà été équipées d’une balise Argos en février 2007 et 2011. Ce balisage avait permis de suivre ses déplacements de leur lieu de ponte (Bourail) à leurs zones de fourrage, de l’autre côté de la mer de corail, au nord-est de l’Australie.

Dans la nuit du 6 au 7 février 2012, l’Aquarium des Lagons a procédé à la pose d’une balise Argos sur une nouvelle tortue à grosse tête avec le concours de l'association Bwärä tortues marines sur la plage de la roche percée à Bourail.

Cette femelle tortue adulte mesure 89,4 cm et avait rejoint la plage de la Roche Percée pour pondre. Elle n'a toutefois pas pu pondre ce soir là (elle a butté sur une dune de sable compacté) mais elle a été observée à nouveau 2 jours plus tard quand elle est revenue pondre une dernière fois... avec sa balise sur le dos. Une puce électronique (identifiant) lui a été implantée. Elle a été relâchée au petit matin. Ses déplacements sont désormais suivis par satellite.

 

Cette opération est la première étape d’une étude plus importante qui consiste à élever des jeunes tortues à l’aquarium pour les relâcher au bout de 18 mois en milieu océanique où leur déplacement est suivi par satellite. Un premier lot de 42 tortues a ainsi été relâché en septembre 2008 et 46 autres en septembre 2012. Leurs déplacements sont visibles sur les cartes mises à jour régulièrement.

Les résultats préliminaires du premier lot relâché ont démontré que les principaux paramètres déterminant la présence de jeunes tortue au milieu de l’océan sont : la température, le champ magnétique et les courants (mesurée par altimétrie).

Des cartes d’habitat préférentiel ont également pu être établies (Kobayashi et al. 2011)

Une simulation de la distribution des tortues à 1 an d’âge a enfin pu être effectuée.

 

L'animation ci-dessous retrace l'historique des déplacements des petites tortues vers l'Australie (2008).