Efficacité écologique des zones Tabu au Vanuatu

« Détermination d’échelles de gestion pour certaines espèces-ressources récifales par marquage acoustique au Vanuatu »

La problématique du projet EFITAV concerne le renforcement des initiatives de gestion, à travers l’étude de l’effet des zones tabu situées au Nord de l’île d’Efaté (Vanuatu). L’objectif de ce programme est d’étudier, par suivi acoustique, les capacités de dispersion de 2 espèces localement recherchées (un mollusque et un poisson), pour tester la capacité de ces micro-réserves à maintenir efficacement la ressource. Trois missions ont été réalisées en 2011 pour marquer les poissons. Les phases de terrain sont terminées. Le traitement des données est en cours.

Nord-Efate (Vanuatu).

Site de l'étude

Fin 2012, le Fond de Coopération régionale a accepté de financer la poursuite du projet EFITAV. Cette nouvelle étude a pour objectif de préciser des échelles de gestion pertinentes pour des espèces de poissons exploitées au Vanuatu, à travers l’étude de leurs déplacements, grâce à la télémétrie acoustique. En septembre, les scientifiques de l’aquarium ont rejoint les équipes de l’IRD et du département des pêches du Vanuatu pour réaliser le marquage d’une partie des poissons. Le marquage consiste à implanter un émetteur dans la cavité générale du poisson. Le signal émis par chaque marque est spécifique et permet ainsi l’identification de chaque poisson pendant plusieurs mois. Des hydrophones, préalablement installés dans la zone d’étude, captent le signal émis par la marque quand le poisson passe à proximité. Ils enregistrent le numéro de la marque, la date et l’heure de la détection. On sait ainsi quel poisson est passé où, quel jour, et à quelle heure. 45 poissons ont ainsi été capturés et marqués. La fin des marquage aura lieu début octobre.