ITMNC

illus_itmnc

Le contexte calédonien

ITMNC-copy

Les tortues marines sont en voie de disparition au niveau mondial. Elles sont essentiellement victimes de la pêche, du pillage des nids et de la destruction des sites de pontes ; ainsi que de la pollution par les sacs plastiques.

La Nouvelle-Calédonie abrite les plus importants sites de ponte du Pacifique (après l'Australie) pour deux des principales espèces de tortues marines, la tortue verte et la tortue grosse tête. Dans le même temps, les enjeux de conservation restent encore mal connus des populations et les réglementations sont difficiles à faire appliquer.


anim-hors-nou-copyFace à ce constat, l'Aquarium des Lagons s'est largement engagé pour favoriser leur protection et leur conservation.

Entre 2007 et 2012, l'aquarium a ainsi bénéficié du soutien financier du Joint Institute for Marine and Atmospheric Research (JIMAR) (Research Corporation of the University of Hawaii), pour élaborer et mettre en œuvre un programme de sensibilisation sur l'ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie. Ce programme a été baptisé Initiative pour les Tortues Marines de Nouvelle-Calédonie (ITMNC).

L'éducation du public se conçoit sur le long terme mais, depuis l'inscription des lagons de Nouvelle-Calédonie sur la liste du Patrimoine Mondial, la volonté politique est plus forte que jamais et le public est de plus en plus impliqué dans la cogestion des sites du patrimoine.

L'ITMNC se devait de profiter de cette dynamique pour renforcer le message de conservation.

Premières actions

Entre 2007 et 2012, le programme aura notamment permis de :

  • Etablir une bibliographie assez complète sur les tortues marines, incluant des articles scientifiques (biologie, migration, soins...), des supports pédagogiques (livres de coloriage, jeux…) et des revues de presse. Les écoles ont accès à ces documents (consultation sur place et photocopies).
  • Développer une identité visuelle et un logo qui permettent de personnaliser les supports de communication.
  • Créer un Réseau d'acteurs locaux et participer au réseau Groupe Tortues Marines France (GTMF).
  • Produire en interne des supports éducatifs (maquette d'un nid, panneaux d'information) qui sont utilisés durant les animations.
  • Produire un livret sur les tortues en collaboration avec le Centre D'Initiation à l'Environnement.
  • Proposer, chaque samedi une animation sur les tortues (biologie, cycle de vie, menaces et conservation) à l'aquarium.
  • Monter une exposition temporaire sur le même sujet (100 m2) pendant 3 mois: film, maquettes panneaux d'information
  • Participer, dans la plupart des communes de l'intérieur, aux différentes foires dont la thématique touchait de près ou de loin la mer et notamment le forum organisé par la province Nord en mars 2010.
  • Organiser le marquage et le relâcher de près d'une dizaine de tortues qui avaient été soignées à l'aquarium.

Perspectives


Le programme financé par la JIMAR a généré une certaine dynamique qu'il convient de conforter. Malgré l'arrêt des financements qui couvraient notamment un postede chargé de mission à 1/2 tps, l'aquarium poursuit cette initiative grâce à l'implication de ses bénévoles.

Le programme d'activité porte dorénavant sur:

  • Des animations régulières à l'aquarium et sur les foires communales sur l'ensemble du territoire (bénévoles)
  • L'accompagnement des collectivités et du secteur associatif dans la mise en place d'un plan d'action local de conservation des tortues marines
  • La collecte d'échantillons génétiques pour parfaire les connaissances sur les populations du pacifique (personnel ADL)
  • La communication autour des animaux soignés à l'aquarium pour sensibiliser le public aux menaces induites par l'homme (personnel ADL)
  • Etablir une base de données pour recenser toutes les tortues baguées par l'aquarium (personnel ADL - PROE)

Actualités

 

Les bénévoles ont repris les animations extra muros (foires et autres manifestations). Les frais de déplacement (transport et le cas échéant hébergement) sont pris en charge. Les prochaines manifestations sont prévues:

  • les 9 et 10 novembre pour la fête de la mer à Yaté et
  • le 23 novembre pour la fête du bossu doré de Moindou.

Des personnes se sont déjà inscrites pour tenir les permanences de ces deux manifestations.

Surveillez vos boites à lettre pour les prochaines sollicitations.

Attention, ces déplacements sont réservés aux bénévoles à jour de leur cotisation.