Les coraux fluorescents et poissons phares

Coraux fluorescents et poissons phares
Entrez dans le mystère !

Lumière magique du fond de l’eau, lumières en mouvement mystérieuses et envoûtantes. Dans cette salle, s’offre à vous toute la beauté des coraux fluorescents qui, exposés à la lumière ultra-violette, révèlent des couleurs irréelles. L’aquarium des Lagons reste l’organisme qui, au monde, en présente le plus grand nombre Le ballet lumineux des petits poissons phares achèvera de vous charmer.








Fluo !


La fluorescence des coraux a été découverte par le Dr René Catala et son épouse Ida en 1958.
Récoltés entre la surface et 35 m de profondeur aussi bien sur des fonds de vase dans les lagons qu'à l'extérieur, les coraux présentés ici sont soumis à un éclairage ultraviolet. Divers pigments (flavines et urobilines) contenus dans la chair du corail réagissent en émettant une gamme de couleurs fluorescentes.

Organes lumineux


Les lumières “bleu vertes”, visibles dans le dernier bac de la zone de coraux fluorescents, sont produites par des poissons phares. Ces lumières ne proviennent pas des yeux mais d’organes lumineux qui se trouvent sous chaque œil du poisson. Ils contiennent des bactéries symbiotiques, qui produisent de la lumière grâce à une réaction chimique. Cette luminescence sert aux poissons phares à attirer leurs proies mais aussi à échapper à leurs prédateurs en changeant de direction après avoir "éteint" leur lumière.