L'eau douce

Rafraichissez-vous dans les rivières et lacs calédoniens !

La zone eau douce constitue la première étape de votre voyage dans l’univers aquatique calédonien. Glissez au fil d’une rivière, reposez-vous au bord d’un lac et observez l’incroyable diversité des organismes qu’ils abritent. Dans une rivière du Sud, examinez les carpes à queue jaune et l’anguille tachetée filant comme l’éclair. Epiez les étranges crustacés qui peuplent les cours d’eau, chevrettes géantes et gracieuses crevettes des cascades.

Au fil de l’eau
Plusieurs espèces de carpes peuplent ce bassin reconstituant la faune d’un cours d’eau de la Grande Terre.

Les carpes, plus connues sous l’appellation de doule à queue rouge, jaune ou noire, préfèrent les eaux relativement calmes.


Vous pourrez également croiser l’anguille tachetée, espèce la plus commune de Nouvelle-Calédonie.




Les creeks de la chaîne
Cet aquaterrarium représente une partie terrestre avec un milieu de forêt humide et une partie aquatique où sont présentées crevettes et lochons et mulets noirs
La crevette géante d'eau douce, encore appelée chevrette en Nouvelle-Calédonie, a pour nom latin Macrobrachium. Plutôt active la nuit, elle passe la journée à l’abri de la végétation.

Les crevettes des cascades se rencontrent sur les parois rocheuses sous les cascades où elles s’agglutinent en grand nombre. Pour se nourrir elles utilisent leurs pinces modifiées pour capturer les particules organiques contenues dans l’eau.

Un poisson a également été placé dans le bassin : le lochons à bec de lièvre. Le lochon se fixe sur les gros galets ou les rochers grâce à sa ventouse ventrale, raclant les algues dont il se nourrit.
Les rivières du Sud
Avec ces roches caractéristiques (cuirasse) de couleur presque noire, les eaux douces du Sud ont un aspect très particulier que l’on retrouve aussi bien dans les cours d’eau que dans les dolines, ces dépressions circulaires qui peuvent être permanentes quand elles sont alimentées par les eaux souterraines.



Dans ce bac, on peut notamment voir l’ambassis, espèce que l’on trouve aussi bien dans les embouchures que dans les rivières et les mangroves. Elle vit en banc et migre vers l’eau douce.












Cent et plus


Il existe 125 espèces de poissons dans les lacs et rivières. Pour la plupart elles sont endémiques à la Nouvelle-Calédonie.

Ceci n’est pas un serpent


L’anguille n’est pas un serpent, comme son corps peut le laisser penser, mais un poisson. Elle met 10 à 20 ans pour atteindre sa maturité sexuelle et migre alors vers la mer. La reproduction a lieu en plein océan.

3320 km de long


Rivières et « creeks » de Nouvelle-Calédonie représentent 3 320 km. Le plus long court d’eau est le Diahot que la commune de Ouégoa, dans le Nord, fête tous les ans, au moment de l’Ascension.